POLITIQUES ENVIRONNEMENTALES ET MEDIAS AU MALI

Auteur: Ibrahim MAIGA est un enfant du Sahel. Né à Ansongo, sur les berges du mythique fleuve Niger, il a arpenté le Mali et noué des amitiés qui tiennent toujours.
En 1985, il est bachelier au Lycée de Markala.
Il a étudié la philosophie et la pédagogie de la philosophie à l’Ecole Normale Supérieure
de Bamako. En 1989, il est diplômé avec mention « Bien ». En 1992, il va embrasser le
journalisme, métier qui va orienter désormais
son devenir.

Il travaille dans de grandes rédactions du moment : « Cauris Hebdo »,
«Le Démocrate malien », « Le Républicain », « Info Matin », «L’Indépendant», « L’Essor »…
De 2003 à 2007, il est en charge de la communication de Nancoman
KEITA, ministre de l’environnement. Il a l’occasion de découvrir le Mali
des profondeurs en même temps qu’il apprend la pratique administrative.
A l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable (AEDD),
pendant dix ans, à partir de 2007, il va s’investir dans la communication
pour le changement de comportement en étant le point focal de « la
Quinzaine de l’Environnement » et le rédacteur de « Notre Environnement», le magazine trimestriel du ministère de l’Environnement.
Il a le temps d’étudier après tout. En 2007, il passe un Diplôme
d’Etudes Approfondies, à l’Université Mandé Bukari, sur la « sociologie
des institutions ». En 2018, il soutient une thèse de doctorat en « socio -anthropologie du changement social et du développement », avec un focus
sur « le traitement de l’information environnementale dans la presse écrite
quotidienne d’information générale du Mali », à l’Institut Supérieur de
Formation et de Recherche Appliquée, devenu depuis l’Institut de
Pédagogie Universitaire. C’est conformément aux recommandations du
jury qu’il publie le texte revue de sa thèse ; une étude qui peut aider
les chercheurs et les professionnels à mieux comprendre l’univers et la
logique d’intervention de la presse écrite au Mali.

Format: 15cm x 24cm

Nombre de pages: 247

ISBN: 978-99952-76-84-7

Parution: Novembre 2021

Disponible dans nos points de vente

La polygamie, une violence ?

Auteure: Née en 1944 à San, madame Fomba Fatoumata
KONE est diplômée de l’Ecole Normale Supérieure en Histoire-Géographie. Elle a longtemps enseigné cette discipline avant d’assumer successivement les
fonctions de: Directrice de l’ENETF de 1968 à 1972, Coordinatrice du Projet Assainissement Urbain,Directrice Régionale de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille de 1993 à 2003.
Elle est membre de différentes associations, notamment de lutte contre le cancer et de défense des droits de la femme.

Format: 10cm x 18cm

Nombre de pages: 67

ISBN: 978-99952-76-91-1

Parution: Novembre 2021

Disponible dans nos points de vente

Les 20 folles histoires de Mozy

Auteur: Touré Mory est né le 17 Septembre 1984 à Séguéla dans le nord de la Côte d’Ivoire. Après un brillant parcours scolaire, il obtient un baccalauréat scientifique en 2002 avant de s’inscrire à l’université Félix Houphouët Boigny à Abidjan où il commence à écrire des poèmes et des chansons. En raison de la crise ivoirienne, il quitte Abidjan en 2010 pour Bobo
Dioulasso puis Bamako. Il enseigne dans des établissements scolaires à partir de 2011. Depuis, il se consacre à l’écriture de nouvelles, de contes, d’essais et de poésies.
‘‘Les 20 folles histoires de Mozy’’ est son premier ouvrage.

Format: 13.5cm x 21cm

Nombre de pages: 328

ISBN: 978-99952-76-69-0

Parution: Novembre 2021

Disponible dans nos points de vente

Au nom de tous les siens, Diby Silas Diarra, un héros solitaire et oublié ?

Résumé: Diby Silas Diarra est né en 1934 à Mayerasso dans le cercle de San. Après ses études fondamentales il s’engage dans l’armée coloniale où il fera une carrière fulgurante et brillante jusqu’aux indépendances en 1960 où il intègre naturellement la jeune armée nationale du Mali. Officier d’une rare clairvoyance, c’est lui que le général Abdoulaye Soumaré envoie au nord du pays lorsque la première rébellion gronde en 1963. Intransigeant quant à la hiérarchie militaire, il réprouve le coup d’État militaire de 1968, il est arrêté en août 1969 avec quelques camarades et envoyé au camp de Taoudénit où il meurt de privations et de maltraitance le 22 juin 1972.

Aujourd’hui, au regard de ce qu’il fit et fut pour le Mali, faut-il parler d’un héros solitaire et oublié ?
Rien n’est moins sûr !

Auteurs: Le père Joseph Tanden Diarra est né vers 1956 à Touba dans le
cercle de Tominian. Il est ordonné prêtre le 31 décembre 1983 et a mené une carrière bien remplie au sein de l’Église catholique.
Prêtre en paroisse de 1983 à 1990, il est Secrétaire général de la CEM de 1994 à 2003 et fondateur de l’Unité universitaire à Bamako (UUBa) de l’UCAO de 2007 à 2013. Il est président de l’UCAOUUB à Bobo-Dioulasso de 2013 à 2015 et recteur de l’UCAO avec résidence à Ouagadougou au Burkina Faso de 2015 à 2020. Il est titulaire d’une maîtrise en Sciences Sociales, d’un doctorat en Histoire de l’Afrique et en anthropologie. Il est l’auteur de Capitaine Diby Silas Diarra, correspondance d’un bagnard paru en 2018.

Monsieur Victorien Dakouo est né vers 1942 à Touba dans le cercle de Tominian. Après ses formations dans différents établissements ici et ailleurs, il est enseignant d’anglais au Lycée Prosper Kamara de 1972 à 1975. À partir de cette date il se tourne vers l’édition, les EDIM de 1975 à 1989. De 1992-1996, il est coordinateur du projet AUTORAPHE à l’OCED à la coopération canadienne : a) coordinateur à la DSE (formation d’auteurs à l’élaboration de manuels de lecto-écriture en langues nationales au Niger, Mali et Burkina Faso ; b) consultation GTZ au projet Éducation de base en pays dogon (PEBPD), pour l’encadrement d’auteurs et d’illustrateurs Dogonons, pour l’élaboration de manuels de lecto-écriture en Dogoso, pour les écoles communautaires de 1996-1998. De 1998 à la retraite, travaille aux Éditions DONNIYA

Format: 13.5cm x 21cm

Nombre de pages: 328

ISBN: 978-99952-76-83-6

Parution: Septembre 2021

Disponible dans nos points de vente

Tinkélé, des origines à la modernité

Résumé: Cet ouvrage retrace succinctement l’histoire du Jitumu et celle de son héros Jitumu Moussa, l’emblématique géomancien qui savait avec sagesse et dextérité, interroger la poussière, tisser la vérité, prédire et prévenir l’avenir à travers le dévoilement du langage ésotérique des symboles: terre, air, eau, feu et esprits. Il relate les valeurs ancestrales à l’origine de la fondation de Tinkélé, un village du Jitumu fondé au 18ème siècle par le légendaire chasseur Sogolon Makan dont le trophée jamais égalé par un semblable fut une écharpe rouge tirée des entrailles d’un Buffle qu’il venait de tuer.

Un document à lire pour s’informer, apprendre, se cultiver et se laisser subjuguer par la force de l’oralité, de la tradition (les cultes et le rites) et de l’univers culturel Bambara du Jitumu et Tinkélé en particulier, à travers les patrilignages, les baons, les pratiques séculaires au nombre desquelles le maraige traditionnel et ses réalités, les fourougnôkonw, le « mossokounadon », le forochiô et le namakrôni, le sisson, le sousson, le dougousson et le donsossi. Enfin, ce livre annonce une ère nouvelle qui interpelle et invite la jeunesse à plus de compréhension, plus de solidarité et d’engagement pour un Tinkélé prospère et résilient, un Tinkélé ouvert aux innovations et au progrès mais fier et jaloux de ses racines.

Auteurs: Né en 1955 à Tinkélé, Arrondissement de Ouélessébougou, Cercle de Kati, Idrissa Samaké est diplômé en philosophie de l’Ecole Normale Supérieure de Bamako. Professeur d’enseignement secondaire, il a surtout évolué dans le monde des ONG pendant plus de trente (30) ans. Il occupa plusieurs postes de responsabilité au sein de l’Organisation Canadienne pour l’Education au service du développement (OCED/CODE) pour l’Afrique de l’Ouest. Membre fondateur et directeur exécutif de l’ONG ALED, Idrissa a longtemps œuvré dans le domaine de l’éducation, de l’alphabétisation, de l’édition, de la promotion du livre et de la lecture ainsi que dans le développement d’un environnement lettré dans la sous-région. Il fut consultant de la firme canadienne « SOGEMA » pour l’Audit des manuels scolaires au Mali en 2006 et de « Beauchemin International » du Canada à propos du développement des matériels pédagogiques en Afrique en 2000 et l’édition en 2001.

Magara Samaké est né vers 1961 à Tinkélé où il effectua ses études primaires. Nanti de son Baccalauréat obtenu au Lycée de Dioïla, région de Koulikoro, il poursuivit ses études universitaires à l’Ecole Normale Supérieure de Bamako, Mali. Diplômé en Philosophie en 1986, il a enseigné au Lycée Mahou à Abidjan, République de Côte-d’Ivoire, où lui a été décerné « un diplôme d’Excellence ». De retour au Mali, il enseigna au Lycée Cheick Anta Diop avant de devenir Censeur, puis Proviseur du lycée Platon dont il et membre fondateur.

Format: 13.5cm x 21cm

Nombre de pages: 186

ISBN: 978-99952-76-98-0

Parution: Septembre 2021

Disponible dans nos points de vente

Mon beau métier

Résumé: Ce témoignage montre à suffisance la passion que l’auteur a pour son beau métier. Cette passion touche aussi les arts, la culture, le sport et les voyages par ricochet. Cela veut dire qu’un enseignant digne de ce nom se retrouve toujours dans ces différents domaines de la vie car l’exercice de sa fonction
l’y conduit.

Format: 13.5cm x 21cm

Nombre de pages: 63

ISBN: 978-99952-76-89-8

Parution: Septembre 2021

Disponible dans nos points de vente

La société malienne à l’épreuve des contradictions

Auteur: Né en 1966 à Ségou, Djibril Soumounou a fait ses études primaires et le lycée dans sa ville natale, de 1973 à 1987. Il entre à l’Ecole Normale Supérieure (ENSUP) de Bamako en 1987 et en sort en 1991 avec une maîtrise en Philo psychopédagogie (PPP).
Au cours de sa carrière professionnelle, il travaille successivement au projet EFFOC financé par le FNUAP (1999-2001), puis devient contrôleur de gestion dans une pharmacie grossiste privée à Kayes.

Entre 2001 et 2016, il devient professeur principal au Lycée Abdoul Karim Camara dit CABRAL de Ségou avant de devenir en 2017 chef de Section Curricula à l’Académie d’Enseignement de Ségou.
Il reprend le chemin des études de 2017 à 2019, pour faire un Master 2 en
Philosophie à l’Université des Sciences Humaines et des Sciences de l’Education, de Kabala à Bamako.
Il est auteur de : Problématique des actualités africaines, cas spécifique du
Mali, Bamako, Août 2015.
Ce document constitue le rapport de fin d’études en Master de recherche,
sous la direction du Dr Thérèse SAMAKE, avec comme membres du jury
Dr Nacouma Augustin BOMBA et Dr Souleymane KEITA.

Format: 13.5cm x 21cm

Nombre de pages: 120

ISBN: 978-99952-76-82-9

Parution: Août 2021

Disponible dans nos points de vente


Abouagir, de la nécessité de vomir les Hommes ?

Résumé: De la nécessité de vomir les Hommes ? Suivi du dialogue premier met l’homme d’aujourd’hui au cœur de sa misère mentale. L’homme est fragile. Il peut se casser à tout moment. Mais vous n’entendrez pas le bruit de son effondrement comme le bruit d’un arbre qui tombe mais plutôt comme celui d’un arbre qui pousse. C’est-à-dire que lorsque cette fibre d’estime se brise, ou nous quitte, autrement dit, lorsque notre volonté n’est plus apte de s’émerveiller face à une beauté ou se courroucer face à une sottise alors l’on cesse d’être humain pour soi et pour les autres et pour la société entière.

Cette réflexion envers et contre tous nous indique que l’homme créa l’homme. Mais Dieu donna-t-il seulement son accord ? Y’a-t-il nécessité de vomir l’homme pour son œuvre ad vitam aeternam ? Perdra-t-il ses facultés mentales ou poursuivra-t-il la vente de ses illusions ? C’est ce que Abouagir tente de décrypter en allant jusqu’à proposer un dialogue entre des protagonistes de la vie quotidienne sur les grands sujets qui préoccupent. L’un deux, Cabral, dont les fusibles semblent sauter à première vue n’a de mémoire que pour Abdoul Karim Cabral et Thomas Sankara…».

Auteur: Abouagir est le pseudonyme emprunté par monsieur Bakary Traoré pour présenter ces deux textes.
En 2008, il obtient sa maîtrise en anthropologie, chemine auprès du professeur Naffet Keïta qui l’initia à la recherche. Ayant commis de nombreuses études et enquêtes au compte de l’Ird, du Credos, AfricSanté, Think Peace etc. Il consacre actuellement un Master 2 en anthropologie (Socdev, LMI MaCoTer, université de Kabala).

Format: 13.5cm x 21cm

Nombre de pages: 141

ISBN: 978-99952-76-71-3

Parution: Août 2021

Disponible dans nos points de vente


Le bonheur est un luxe

Résumé: L’échec n’est pas un cul de sac, mais une possibilité de recommencer autrement. L’auteure a expérimenté une trajectoire de vie avec des relations différentes. Mais la finalité est la même : Echec.

L’entrée en relation avec autrui est toujours imprédictible. Elle porte désormais le genre humain sur un mode de suppression de toute forme d’attachement. Les chicanes sont immanentes à toute relation, mais le respect, la confiance et la communication en restent les piliers.

Auteure: Hawa Traoré est une écrivaine au talent prometteur.
Sociologue de formation, elle a effectué l’essentiel de
sa carrière professionnelle dans des structures de communication.
Son parcours académique et professionnel ainsi que les
vicissitudes de la vie ont suscité en elle l’envie d’écrire.

Format: 13.5cm x 21cm

Nombre de pages: 89

ISBN:: 978-99952-76-85-0

Parution: Août 2021

Disponible dans nos points de vente

Le destin troublé de Mohamed


Resumé: Le destin de Mohamed n’est en rien différent de celui de chaque malien.
Les rebellions successives et leurs mauvaises gestions par les différentes
autorités ont fini par affaiblir l’Etat au point de provoquer son effondrement,
voire même son anéantissement.Le bateau Mali s’est engouffré dans les eaux troubles du fleuve Niger en pleine tempête et n’eut été la baraka héritée de nos prédécesseurs, il se serait retrouvé au fond des abîmes sans aucun espoir de remonter à la surface.

Heureusement que le brassage entre ethnies depuis le temps des empires a fait du Mali un peuple soudé par le sang et par leur foi inébranlable en la patrie. C’est cette union sans faille qui nous a permis de recoller les morceaux et d’espérer un avenir meilleur.
Ici, l’auteur met l’accent sur la résistance sans faille de Mohamed Touré personnage principal du roman qui est à cheval sur les deux ethnies dominantes du septentrion malien à savoir les Sonrais et les Touaregs et aussi sur la bravoure de tout un peuple dont les efforts conjugués ont
permis au Mali de rester encore debout.

Auteur: Né vers 1958 à Bamba, cercle de Bourem, Région de GAO. Obtention du baccalauréat première partie en Sciences Biologiques avec mention assez bien, session de juin 1978 au Lycée Askia Mohamed. Obtention du baccalauréat deuxième partie en Sciences Biologiques avec mention passable en juin 1982 au Lycée de GAO, après la suspension. Fréquentation de l’Ecole Nationale d’Administration, Section Economie Générale.
Titulaire d’un diplôme en Informatique délivré par le RESAFAD en
1991.Obtention d’un diplôme en COMPTABILITE et en Gestion
d’Entreprises à l’UNIVERSITE BK à Kalabancoro à Bamako en 2012. Bénéficiaire de plusieurs stages et séminaires tant à Bamako qu’à l’intérieur du Mali.

Format: 13.5cm x 21cm

Nombre de pages: 105

ISBN: 978-99952-76-63-8

Parution: Juillet 2021

Disponible dans nos points de vente