Atelier sous régional, ouvrage de l’organisation MASMUT

Image

MASMUTQuatrième de couverture : La Plateforme MASMUT, Plateforme belge de micro assurance santé et mutuelles de santé, est créée en 2004. Elle regroupe des mutualités, des ONG, des institutions de recherche et la coopération belge au développement, qui travaillent en Belgique dans le domaine de la protection sociale. Son objectif est de promouvoir une collaboration entre les organisations membres et de bénéficier de leur complémentarité, afin de renforcer la pertinence des systèmes de micro assurance santé et des mutuelles de santé dans les pays du Sud. Le Programme MASMUT 2014 – 2016 dénommé : Les mutuelles de santé, actrices de l’assurance maladie universelle, est initié par les mutualités belges et leurs ONG partenaires. Il est exécuté par les Plateformes mutualistes du Burkina Faso, du Mali, du Sénégal, du Togo et la Coordination UEMOA en Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale par les Plateformes du Burundi et de la RDC.

Parution : 2017

ISBN 978-99952-70-50-6

Couverture : Moussa Gansoré

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

Systèmes éducatifs en Afrique, de Daouda TEKETE

Image

TEKETE 2Quatrième de couverture : L’ éducation en Afrique et/ou pour l’Afrique, ressemble aux chemins tortueux du martyre à la recherche d’un mieux-être. Chaque pays africain s’inspire des expériences de son plus récent colonisateur et/ou des Etats unis d’Amérique. La pratique depuis les indépendances a été de calquer les systèmes éducatifs sur le modèle des institutions éducatives occidentales, sous le prétexte fallacieux de les rendre plus compétitifs. Si les ancêtres sont censés poser les jalons pour la postérité, imposer aux africains l’oubli de leurs ancêtres, c’est à coup sûr, leur imposer de se resocialiser à l’image de l’Occident. Cette démarche passe par la promotion des croyances et des valeurs occidentales, mais aussi par la négation des valeurs africaines. La créativité des peuples africains a souffert des chocs avec l’extérieur, au point qu’ils en sont arrivés à douter de leurs propres capacités créatrices. La réhabilitation et la réanimation de l’inventivité des peuples africains nécessitent une réorientation et une meilleure distribution de l’éducation de façon à la rendre productrice de culture. Cette fonction de l’éducation est fondamentale et constitue aujourd’hui une priorité absolue pour l’Afrique.

L’auteur : Daouda TEKETE est journaliste à l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali. Diplômé de l’École Supérieure de Journalisme de Paris puis de l’Université d’État de Léningrad en ex-URSS, il a exercé des fonctions de conseiller dans différents cabinets du Ministère de l’Éducation Nationale entre 1991 et 2013. Il est l’auteur d’un premier éssai intitulé  « Média, école et éducation citoyenne en Afrique » (La Sahélienne, 2016)

Parution : 2016

ISBN 978-99952-70-31-5

Couverture : Moussa Gansoré

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

Morilaka, des communautés sahéliennes et leurs trajectoires en Islam, de Ismaila Samba Traoré

Image

morilakaQuatrième de couverture : « C’est en s’appuyant sur le recueil de la tradition orale ainsi que sur des archives personnelles et celles de la période coloniale qu’Ismaïla Samba est parvenu à retracer l’histoire de sa famille… plus généralement celle de l’ensemble des Traoré, Diabaté, Dembélé, Kéita, Fofana… Ce travail de recollection de la mémoire familiale des Morilaka est une critique en filigrane du jihadisme menaçant  actuellement le nord et le centre du Mali…Un beau livre, chargé d’émotion… émouvant et profondément actuel »
Extrait de la préface de Jean-Loup Amselle
L’auteur : Après ses études universitaires de communication, d’anthropologie et de littérature, Ismaïla Samba Traoré a  travaillé dans différentes structures de l’administration malienne tout en se consacrant à des travaux de recherches sur l’histoire locale et les dynamiques migratoires. Pour plus d’informations aller sur  www.ismailasamba.com

Parution : 2016

ISBN  978 99952 70 42 1

Couverture : Aicha Diarra

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

 

 

Recueil de primitives des fonctions usuelles et particulières, de Oumar Bouaré

Image

oumar bouaréQuatrième de couverture et l’auteur : Oumar BOUARE est le Directeur du Centre de Recherche en Sciences Économiques et Sociales/Kô Ni/ The Heart of the Matter. Il était le Coordonnateur de la Cellule d’Analyse et de Prospective de la Primature du Mali de 2010 à 2014.  Il a un Doctorat en mathématiques de l’Université de Paris VI (Jussieu), un PhD en économie de l’Université New School for Social Research de New York et un Diplôme d’Études Approfondies en philosophie de l’Université de Paris I (la Sorbonne).

Parution : 2016

ISBN 978-99952-70-32-2

Couverture : Lassana Traoré

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

Jigintan ou Les ruchers de la capitale, de Ismaila Samba Traoré

Image

ruchersQuatrième de couverture : Jigintan ou Les Ruchers de la capitale est considéré par les critiques littéraires comme s’inscrivant dans la critique des indépendances. Le roman décrit le processus de peuplement d’une banlieue spontanée, progressivement surgie aux flancs d’une grande ville africaine, mais qui peine à vivre. Sa population constituée pour la plupart de gens ayant peu de ressources, se trouve prise en étau entre les spéculateurs fonciers avides de gains et les pouvoirs politico militaires qui en font des supplétifs pour les manifestations de soutien à leur régime.
Un roman bâti sur la rumeur, la manipulation, la précarité, la révolte.

L’auteur : Après ses études universitaires de communication, d’anthropologie et de littérature, Ismaïla Samba Traoré a  travaillé dans différentes structures de l’administration malienne tout en se consacrant à des travaux de recherches sur l’histoire locale et les dynamiques migratoires.

Parution : 2016

ISBN  978 99952 70 42 1

Couverture : Aicha Diarra

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

Paroles de femme, de Fatoumata Coulibaly

Image

FCL’auteur : Née le 11 Février en 1958, Fatoumata Coulibaly a effectué ses premiers pas à l’école fondamentale de Kati. Elle fut  secrétaire au service des Eaux et Forêts avant de s’envoler pour la France. De retour dans son pays, elle a été employée comme secrétaire au service des programmes de Radio Mali avant de devenir une présentatrice vedette de l’émission Huit Dix. Bien pétrie par les media, elle devint par la suite réalisatrice de films, journaliste et actrice de cinéma. En 2002, elle a remporté un concours organisé par INTERMEDIA  et le CIRTEF [Conseil International des Radiodiffusions Télévision d’Expression Française] pour former des femmes dans  la réalisation de films dans plusieurs pays. En 2008/2011, elle obtient une Maitrise en journalisme communication, suivie d’un Master en Gestion d’entreprise, option journalisme et communication.
Elle a joué dans plusieurs films, notamment ceux des réalisateurs Cheick Oumar Sissoko, Souleymane Cissé, Boubacar Sidibé, Salif Traoré, Sembène Ousmane, Daouda Coulibaly, etc. Elle a également remporté plusieurs prix en  Afrique, France, Espagne, Chicago, Canada,  Allemagne etc. Fatoumata Coulibaly prépare un doctorat en sociologie. Paroles de femme est son premier ouvrage.

Parution : 2016

ISBN 978 99952 70 39 1

Couverture : Aicha Diarra

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

Les Amants de l’Esclaverie, de Ismaila Samba Traoré

Image

les amantsQuatrième de couverture : La chaleur est torride étouffante la langue est sèche et la tête est lourde. C’est un pays de rocaille, de latérite chaude et rouge qui vous fait plisser les yeux…Au Sahel, deux jeunes captifs unis au-delà de la mort par l’amour et le désir de justice vont conduire une révolte des adolescents contre l’esclavage et l’ordre social inégalitaire qui règne. Ce récit, empreint de la poésie de l’oralité, est construit à la manière des chroniques traditionnelles d’Afrique de l’Ouest. Il raconte un monde où l’espoir d’une société meilleure traverse l’histoire et fait basculer les dictatures grâce au combat victorieux des « fils de la femme et de la rancœur ».

L’auteur : Ismaïla Samba Traoré est né à Bamako, Mali. Après ses études universitaires d’anthropologie et de sociologie de la littérature, il s’est consacré à l’étude des récits de tradition orale et des mouvements migratoires dans les sociétés du Sahel. Il signe ici un grand roman de révolte et de révolution sociale bâti autour de personnes qui naissent aux confluents de l’histoire et du mythe. Auteur d’études et de récits en français, il a également publié en bambara plusieurs ouvrages utilisés dans l’enseignement au Mali. En 1992, il a créé à Bamako les éditions La Sahélienne.

Parution : 2016

ISBN 978 99952 70 35 3

Couverture : Aicha Diarra

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

 

Être étudiant au Mali, Boubacar Sangaré

Image

etre etudiantQuatrième de couverture : Après avoir longtemps observé le monde de l’enseignement supérieur, un étudiant décide d’écrire des  chroniques, avec un ton singulier et une sensibilité étudiante. Au fil des pages, éclatent révolte et colère. Qui peut parler de la planète universitaire malienne sans crier, sans céder à la colère ? Corruption, piston, étudiants fictifs, salaires bas (pour les enseignants) et, pour clouer le bec à quiconque, les « Notes sexuellement transmissibles (N.S.T) ». Dans ces textes, qui ne reflètent que son point de vue dans lequel beaucoup se retrouveront, l’auteur nous dit encore quelque chose de plus grave : si « l’école est le reflet de la société », la planète de l’enseignement supérieur malien n’est rien de moins que le symbole d’une inconscience nationale. Ce livre est une invitation à la découverte des réalités tristes et ténébreuses qui ont achevé de précipiter le monde de l’enseignement supérieur dans le gouffre.

L’auteur : Boubacar Sangaré, né vers 1992 à Mopti, est étudiant en Lettres modernes à la Faculté des Lettres, des Langues et des Sciences du langage (FLSL) de Bamako. Il anime depuis 2012 le blog  « L’Etudiant Malien »  sur la plateforme francophone Mondoblog  de Radio France Internationale. Ancien collaborateur des journaux La Nouvelle Patrie, Le Pays, Le Flambeau et Mondafrique (Paris), il écrit pour Les Echos, Journal du Mali L’hebdo et Le Courrier du Maghreb et de l’Orient. Actuellement, il est Assistant de langue française à Bates College (Université, Etats-Unis).

Parution : 2016

ISBN 978 99952 70 02 5

Couverture : Aicha Diarra

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

De la poésie à la prophétie, Aïcha Diarra

Image

aicha Quatrième de couverture : Il avançait tenant fermement sa canne, le doute et la peur traversant de temps en temps son esprit, l’ombre de Coninoconos envahissait la plaine, le bruit des feuilles sèches que ses pieds écrasaient, l’armure du temps qui l’empêchait de se repérer versaient les larmes des ténèbres sur son âme. L’œil des ténèbres qui le fixait entre les jambes poilues de la solitude retentissait le glas maussade de la phobie.

L’auteur : Née en 1994, Aïcha Diarra est la plus jeune écrivaine malienne pour avoir publié son premier livre à l’âge de 17 ans. A partir de 2012, elle intègre les activités du programme jeunesse du Mouvement Malivaleurs et s’impose dans les médias et les forums comme figure emblématique du plaidoyer sur le leadership des jeunes. Comme footballeuse, elle a remporté avec son équipe de Bamako, en 2008 en Norvège, la Coupe du monde des moins de 14 ans. Spécialiste en marketing et en infographie, Aïcha est Directrice Exécutive du Mouvement Malivaleurs. Elle occupe actuellement le poste de Commissaire aux Relations Extérieures du centre PEN Mali

Parution : 2015, Réedition : 2016

ISBN 978 99952 70 10 0

Couverture : Aicha Diarra

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

On ne naît pas Banyengo,On le devient, de Alioune Ifra Ndiaye

Image

AliouneQuatrième de couverture : A partir du personnage Banyengo, catalyseur par excellence de toutes les tares et formes d’incivisme, ce livre structure ici une réflexion critique majeure, implacable et sans complaisance…suivie de propositions pour l’action.

L’auteur : Alioune Ifra N’Diaye est titulaire d’une licence en techniques de réalisation, d’une maîtrise en histoire et géographie de l’École Normale Supérieure du Mali, d’un DESS en relations interculturelles option Politiques culturelles internationales et gestion des arts de la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Il est reconnu comme réalisateur, metteur en scène, spécialiste en communication et entrepreneur culturel au Mali et dans le milieu culturel international francophone. Il a écrit, coécrit, mis en scène, produit ou coproduit plus d’une quinzaine de spectacles de théâtres, produit ou/et réalisé des centaines d’heures de programmes télévisuels diffusés sur l’ORTM, TV5, RFO, Canal Horizon, les chaînes nationales du Cameroun, du Gabon et du Bénin.

Alioune Ifra NDiaye a dirigé le volet audiovisuel du programme national d’éducation à la citoyenneté de 2006 à 2010 et y a développé une expertise que sollicitent actuellement le Gouvernement du Mali ainsi que plusieurs institutions comme le PNUD, l’UNICEF, l’UNESCO, l’USAID.

Parution : 2016

ISBN 978 99952 70 37 7

Couverture : Aicha Diarra

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne