Retours au Mali, d’Ismaïla Samba Traoré

Quatrième de couverture : Un expatrié malien posant un regard mi-amoureux mi-amer sur son lointain pays, un ménage qui implose, un couple parti à la découverte de ses origines, une femme contrainte au pire pour échapper à la sécheresse et à la famine, des combattants luttant chacun à sa manière pour un Sahara meilleur. Autant de personnages, autant d’interrogations et d’exigences. Qu’ils soient déracinés ou dépaysés, qu’il aient fui pour se protéger ou qu’ils se soient engagés pour se défendre, ici et là-bas, le coeur de leurs préoccupations, c’est un retour vers un Mali à se réapproprier.

L’auteur :  Ismaïla Samba Traoré est né à Bamako. Il a suivi des études universitaires de communication, de sociologie de la littérature et d’anthropologie à Bordeaux. Tour à tour journaliste, chercheur en sciences sociales, président d’associations culturelles et littéraires, professeur à l’université, haut fonctionnaire, il est l’auteur de plusieurs ouvrages. Il a notamment publié « Les ruchers de la capitale », roman nominé aux Grands Prix littéraires d’Afrique Noire de 1983. En 1993, il crée La Sahélienne, bureau d’études et maison d’édition.

Parution : octobre 2011.
En coédition avec l’Harmattan.

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne
- Sur le site de l’Harmattan (version papier ou numérique)

Chagrin nomade, de Sidi Alamine Ag Doho

Quatrième de couverture : Voici venue l’heure du tendé et de son rituel de séduction où l’esprit comme le corps sont mis à l’épreuve. L’enjeu : gagner le cœur d’une femme sans troubler la bonne entente entre campements. Erachtane relève le défi.
À travers trois histoires de jeunes Touaregs affleurent les usages d’une communauté célébrant autant la culture que la bravoure, la beauté que l’esprit. Pourtant, ces mêmes traditions qui subliment l’amour ne sont pas toujours tendres envers les amoureux, et gare à qui voudrait nager à contre-courant.
Sidi Alamine Ag Doho dépeint de manière saisissante une société de l’apparat dont il dévoile les contradictions de son écriture intimiste.

L’auteur : Sidi Alamine Ag Doho est directeur de l’école de Tarkint, au nord de Gao. Au début des années 1990, il est opérateur de saisie à La Sahélienne. Il profite de ce court répit dans sa vie mouvementée pour écrire le récit de ses années d’errance, paru en 2010 dans La dune verte sous le titre « Touareg. 1973-1997 : vingt-cinq ans d’errance et de déchirement ».

Parution : Octobre 2011
Ouvrage coédité avec l’Harmattan

Dans la presse : retrouvez les articles parus sur ce titre

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne
- Sur le site de l’Harmattan (version papier ou numérique)

Du même auteur :
- Touareg 1973-1997 : vingt-cinq ans d’errance et de déchirement, La Sahélienne, Coll. La dune verte, 2010

Il n’y a qu’un soleil sur terre, de Mohamed Ag Erless

Quatrième de couverture : Les Kel-Adagh vivent dans « l’Adrar des Iforas », dans la région de Kidal, ville du même nom située à 1600 km environ de la capitale du Mali, Bamako. L’Adagh est renommé pour l’abondance et la qualité de sa littérature orale. Cette littérature constitue la cheville ouvrière de l’éducation traditionnelle qui vise à bâtir l’enfant à l’image de l’homme.
Dans l’Adagh, les contes, les proverbes, les devinettes, la poésie, la musique… ne sont pas l’apanage d’une couche sociale particulière.

L’auteur : Mohamed Ag Erless est né et a grandi dans l’Adagh. Chercheur en sciences sociales, actuellement directeur de la mission culturelle de Kidal-Es Souk, Ag Erless est un pur produit de l’Institut des sciences humaines du Mali, où il a débuté sa carrière il y a une trentaine d’années.

Parution : octobre 2010.
En coédition avec l’Harmattan.

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne
- Sur le site de l’Harmattan (version papier ou numérique)

Revue de presse :

Du même auteur :
– La grossesse et le suivi de l’accouchement chez les touaregs Kel-Adagh (Kidal, Mali), Bamako : La Sahélienne, Hors collection, 2011
– Le patriote et le djihadiste (avec Djibril Koné), Bamako : La Sahélienne, coll. Regards sur une crise, 2012
– Proverbes et dictons touaregs (ill. Michel Damblant), Brest : éd. Géorama, 2014

Touareg 1973-1997, 25 ans d’errance et de déchirement, de Sidi Alamine Ag Doho

Quatrième de couverture : Cet ouvrage est le récit vécu de la longue marche de nomades appauvris par les sécheresses successives. Confronté aux dures lois de l’errance, chez lui et en dehors, à la mal vie, mais aussi à des éclaircies de solidarité et d’amitié brièvement vécues, un jeune garçon traverse les frontières des pays voisins, les retraverse sans jamais arriver à vivre une enfance normale. Devenu homme, il est témoin des turpitudes politiques des gouvernants et des rebellions qui en ont découlé.

L’auteur : Sidi Alamine Ag Doho est directeur de l’école de Tarkint, au nord de Gao. Au début des années 1990, il est opérateur de saisie aux éditions La Sahélienne. Il profite de ce très court moment de répit de sa vie mouvementée pour commencer à écrire des petits récits sur la société touarègue et à raconter ses années d’errance.

Parution : 2009
Ouvrage coédité avec l’Harmattan

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne
- Sur le site de l’Harmattan (version papier ou numérique)

Du même auteur :
- Chagrin nomade. La Sahélienne, Coll. La dune verte, 2011