Création de PEN Mali

En décembre 2011, à Dakar, au cours d’une séance de travail entre Ismaïla Samba Traoré, directeur des éditions La Sahélienne, et Alioune Badara Bèye, président de l’Association des écrivains du Sénégal et directeur exécutif du réseau PEN Afrique, il est ressorti que le Mali n’était pas membre de PEN International. Cette prestigieuse association d’écrivains, reconnue par l’ONU, promeut la littérature et la liberté d’expression. Originellement nommée PEN en 1921, pour « Poets, Essayists and Novelists », elle se veut désormais simplement « PEN » (« plume » ou « stylo » en anglais).

À son retour à Bamako, l’écrivain-éditeur a tenu une assemblée générale et animé de nombreuses concertations qui ont visé à combler cette lacune. C’est ainsi qu’est née une antenne de PEN International au Mali, qui se trouve ainsi raccordé aux réseaux africain et international des PEN. La cellule malienne du PEN Club international vise à promouvoir la littérature malienne et à défendre les droits des écrivains, critiques littéraires, chercheurs et journalistes.

Ismaïla Samba Traoré a été reçu le 7 février 2012 par le ministre de la Culture du Mali, M. Hamane Niang, au cours d’une audience à laquelle était présente une importante délégation de PEN Sénégal conduite par Djibril Falémé Diallo et Seydi Sow.

La charte de PEN, article 7

« Le PEN défend le principe de la libre circulation des idées entre toutes les nations et chacun de ses membres a le devoir de s’opposer à toute restriction de la liberté d’expression dans son propre pays ou dans sa communauté aussi bien que dans le monde entier dans toute la mesure du possible. Il se déclare en faveur d’une presse libre et contre l’arbitraire de la censure en temps de paix. Le PEN affirme sa conviction que le progrès nécessaire du monde vers une meilleure organisation politique et économique rend indispensable une libre critique des gouvernements et des institutions. Et comme la liberté implique des limitations volontaires, chaque membre s’engage à combattre les abus d’une presse libre, telle que les publications délibérément mensongères, la falsification et la déformation des faits à des fins politiques et personnelles. »

Le bureau de PEN Mali

  • Président : M. Ismaïla Samba Traoré
  • Présidents d’honneur : M. Albakaye Ousmane Kounta, M. Youssouf Tata Cissé et Mme Aminata Dramane Traoré
  • Secrétaire général : M. Moussa Sow
  • Secrétaire générale adjointe : Mme Hanane Kéïta
  • Commissaires chargés des relations extérieures : M. Adama Traoré (Acte Sept), M. Drissa Diakité et M. Akori Ag Iknane
  • Commissaires chargés des publications : M. Ousmane Diarra, M. Amadou Chab Touré et M. Barou Kanouté
  • Commissaires chargés de l’organisation des évènements : Mlle Salimata Togora, Mlle Aïcha Diarra et M. Fodé Moussa Sidibé
  • Commissaires chargés des conflits : M. Bobo Kéïta, M. Niakan Haïri Diarra
  • Trésoriers : Mme Diadji Dicko et M. Adama Fankélé Traoré

Une réflexion au sujet de « Création de PEN Mali »

  1. Bonjour l’équipe PEN,
    je suis un jeune étudiant à L’IUG de Bamako.je suis tombé sur votre rencontre aucours de ma recherche,et j’aimerai être un des votres.je suis donc un poète sans livre.
    merci pour votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>