Le linge sale se lave au cimetière, d’Ousmane Thieny

Quatrième de couverture : Bien que marié et père de deux filles, Mogazi reste hanté par le souvenir de son père, un homme autoritaire et violent qui a fait de son enfance un enfer. Polygame et père d’une trentaine d’enfants, son vieux père régnait en maître absolu, résolvant les différends avec ses enfants à l’aide d’une cravache, qu’il utilisait également contre ses épouses. Profondément marqué par ces souvenirs, Mogazi se rend un jour au cimetière, décidé à régler tous ses comptes avec ce père lointain et froid.

L’auteur : Ousmane Thieny est né en 1953 à Kita. Après des études secondaires à l’École normale secondaire de Bamako, il entre à l’École normale supérieure de Bamako d’où il sort avec une maîtrise en lettres. Il enseigne tour à tour au lycée franco-arabe de Tombouctou, au lycée Dougoukolo-Konaré de Kayes et au lycée du Progrès de Bamako. Sur le plan littéraire, il a reçu le Prix de la meilleure nouvelle en langue française du centre culturel français de Bamako (actuel Institut français) pour Mon père est mort. Il est coauteur du manuel Le français en 10e.

Parution : 2013
Coédition avec L’Harmattan.

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne
- Sur le site de l’Harmattan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>