Il n’y a qu’un soleil sur terre, de Mohamed Ag Erless

Quatrième de couverture : Les Kel-Adagh vivent dans « l’Adrar des Iforas », dans la région de Kidal, ville du même nom située à 1600 km environ de la capitale du Mali, Bamako. L’Adagh est renommé pour l’abondance et la qualité de sa littérature orale. Cette littérature constitue la cheville ouvrière de l’éducation traditionnelle qui vise à bâtir l’enfant à l’image de l’homme.
Dans l’Adagh, les contes, les proverbes, les devinettes, la poésie, la musique… ne sont pas l’apanage d’une couche sociale particulière.

L’auteur : Mohamed Ag Erless est né et a grandi dans l’Adagh. Chercheur en sciences sociales, actuellement directeur de la mission culturelle de Kidal-Es Souk, Ag Erless est un pur produit de l’Institut des sciences humaines du Mali, où il a débuté sa carrière il y a une trentaine d’années.

Parution : octobre 2010.
En coédition avec l’Harmattan.

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne
- Sur le site de l’Harmattan (version papier ou numérique)

Revue de presse :

Du même auteur :
– La grossesse et le suivi de l’accouchement chez les touaregs Kel-Adagh (Kidal, Mali), Bamako : La Sahélienne, Hors collection, 2011
– Le patriote et le djihadiste (avec Djibril Koné), Bamako : La Sahélienne, coll. Regards sur une crise, 2012
– Proverbes et dictons touaregs (ill. Michel Damblant), Brest : éd. Géorama, 2014

Les commentaires sont fermés.