Ma politique de développement humain durable décentralisé pour le Mali, Candidature à l’élection présidentielle de 2018, de Mahamadou Maiga

COUVERTURE POLITIQUE DE DECENTRALISATIONQuatrième de couverture : Après une critique de la vie politique et économique au Mali, l’auteur plaide pour le dépassement du régime d’IBK, caractérisé par un manque de vision politique, une trop grande instabilité gouvernementale (5 Premiers ministres en 4 ans et 4 mois), le manque de volonté politique de lutter contre la corruption et la délinquance financière, l’incapacité de ramener la paix et la sécurité dans le pays et l’incapacité de résoudre les problèmes du peuple et de la jeunesse. Il propose donc une nouvelle PDHD d’approche altermondialiste où l’homme est la finalité du développement, qui implique une révision des politiques macroéconomique et budgétaire par la réduction du train de vie de l’Etat et, une vraie décentralisation basée sur les désidérata du peuple. Les domaines prioritaires sont : l’éducation et la formation pour l’emploi des jeunes ; l’agriculture de souveraineté alimentaire et la lutte contre la spéculation foncière ; la promotion de l’emploi urbain et rural ; l’amélioration de la santé ; la promotion de la culture ; les infrastructures de transport et de communication ; l’équilibre du genre entre femme et homme ; l’éradication de la corruption et de la délinquance financière ; la réforme des forces de défense et de sécurité ; la protection des intérêts des maliens de l’extérieur ; l’amélioration des relations avec l’extérieur et ; le renforcement du Personnel de l’information et communication par l’érection éventuelle d’un pouvoir constitutionnel pour celui-ci.

L’auteur : Titulaire du Doctorat d’Etat ès Sciences Economiques (de l’Université de Paris-1-Panthéon-Sorbonne, avril 1976), Mahamadou Maïga travaille depuis 1971 dans les domaines de la planification et des politiques du développement économique, social, agricole et rural durable, notamment avec l’IDEP (1972-76), l’OMVS (1976-77), le CILSS (1979-82), la FAO (1982-2005) et des organisations de développement (CBLT, BAD, PNUD, FIDA). Il est membre du FSM, du MSA et du COCIDIRAIL et se consacre à la réflexion et l’action sur la démocratisation, le développement humain durable décentralisé et l’intégration de l’Afrique.

 

Parution : 2018

ISBN 978-99952-70-86-5

Acheter le livre : Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>