Ségolène Roy, une ancienne collaboratrice des édtions la Sahélienne, fête les 10 ans de son entreprise !

Elle s’exprime:

 »En 2009 je me suis mise à mon compte pour partir au Mali. J’y ai travaillé avec un écrivain et éditeur malien passionné (je te salue Ismaila, et t’exprime toute ma reconnaissance pour la richesse de cette collaboration avec toi, la confiance que tu m’as faite, et pour le fait que tu aies été un exemple inspirant de personne à l’origine d’un projet personnel et collectif porteur de sens).
Un an plus tard ça a été le Chili. Trois ans après, Barcelone (qui n’est pas l’Espagne, comme chacun·e sait ;) ).
J’ai travaillé comme rédactrice, éditrice, correctrice, réviseuse de traduction (salut Kelly, autre grande inspiratrice devant l’Éternelle !), lectrice (coucou Gilberte !).
Je me suis plongée dans la question des dominations systémiques, le racisme, le genre, et puis toutes celles que je rencontre sur le chemin.
Avec deux profs de SVT nous avons créé SVT Égalité en 2015. Ça a été la découverte de la manière dont nous pouvions avoir un impact au-delà ce que nous pensions possible.
J’ai commencé à me former en communication non violente pour aller des émotions vers l’action, pour nourrir mon besoin de tranquillité, d’espoir… et de transformation sociale, puisque c’est l’une des intentions très fortes de la CNV telle que la concevait Marshall Rosenberg.

Comment je fête ces 10 ans ? En démarrant une activité qui ressemble à qui je suis aujourd’hui. Je veux réunir la professionnelle, la militante et la personne. Je propose du conseil éditorial, de l’éditorial, de la réécriture, dans l’optique d’accompagner la production de publications non discriminantes (dans la mesure de mes moyens actuels !).
Je vais bientôt lancer un site Internet pro (il s’appellera Les trois thés, comme ce rituel découvert au Mali, où à l’amertume succèdent la force puis la douceur), où je partagerai également des articles de blog.

Et surtout, je vais lancer une formation en ligne (une série de PDF et un groupe Facebook) pour apprendre à ÉCRIRE SANS DISCRIMINER.
Je propose à 5 personnes motivées (voire très motivées – elle est très dense) parmi vous, chèr·es ami·es, collaboratrices et contacts, de la suivre et de s’engager à me faire un retour dans 3 semaines.
Prérequis : avoir conscience de l’existence de discriminations multiples à l’échelle de la société et la volonté de regarder ce qui dans son propre langage contribue à les alimenter.

Contactez-moi par message privé ou par mail ! Au plaisir ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>