JAMA DUNBE

Résumé: Le texte relate des échanges avec le regretté Moussa Diagana, sociologue et dramaturge mauritien, auteur de la « légende du Wagadu vue par Sia Yataberé ». Aucours de l’étude des chants traditionnels soninké, les interlocuteurs furent intrigués par le récit fantastique et la mélodie singulière de JAMA DUNBE. Le chant porte le nom mythique d’un héros dont les veillées nuptiales et les rites funéraires remémorent la bravoure. Le chant traditionnel soninké se déploie comme un champ de vestiges archéologiques à découvrir note après note.

Au lyrisme du chant, l’héroïsme de Jama Dunbe se manifeste dans toutes ses conquêtes. Jama veille sur sa réputation, Dunbe défie les revanchards d’où qu’ils viennent. D’outre-tombe surgit sa puissante main neutralisant les hyènes, les unes après les autres, en les annihilant par leurs pattes. De cette demeure, comme de son vivant, il rappelle à ses sœurs de ne pas pleurer, de ne pas se résigner non plus, de rester dignes en ces termes: « Xa maxa wuruge, xa maxa lelle kure heti mene kanaana yinbixaye » autrement: « Ne criez pas, n’alertez pas, restez dignes, la bataille n’est jamais gagnée aux premiers feux dans les nuits tardives ».

L’énigme du chant Jama Dunbe ne laisse guère indifférent car un jour est le théatre de tous les évenements. Pourquoi le mardi et pas un autre jour ? La question posée au début de l’étude sur la récurrence de mardi demeure entière jusqu’à la fin. Ce chant ajoute une nouvelle tension à la mythologie soninkéé en attendant que le vieux pays de Tu (science) et Ka (temple) de Tunka, de Sinandunbu des dunes rouges, de l’hyène et du vautour, livre tous ses trésors.

Auteur: Thierno Mohamadou Tandia, Biologiste de formation, à la fin de ses études, a travaillé des projets de développement agricole en Mauritanie. De retour en France il a enseigné et a conduit plusieurs missions de contrôle de qualité et d’évaluation . Militant, il a participé à la conception du Festival International Soninké et à la création de l’association fiso.com un laboratoire d’échanges comptant à son actif plusieurs publications. Féru de sa culture et de sa langue, il a également animé l’émission duugudeege sur la webradio www.kassataya.com de 2009 à 2016. Il participe à plusieurs rencontres sur la transcription soninké et à la mise en place de l’académie (Sooninkanxannen Marera).

Parution: 2020

Format: 13,5 cm x 21cm

Nombre de pages: 58

ISBN: 978-99952-76-40-9

Disponible dans nos points de vente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *