Chagrin nomade, de Sidi Alamine Ag Doho

Quatrième de couverture : Voici venue l’heure du tendé et de son rituel de séduction où l’esprit comme le corps sont mis à l’épreuve. L’enjeu : gagner le cœur d’une femme sans troubler la bonne entente entre campements. Erachtane relève le défi.
À travers trois histoires de jeunes Touaregs affleurent les usages d’une communauté célébrant autant la culture que la bravoure, la beauté que l’esprit. Pourtant, ces mêmes traditions qui subliment l’amour ne sont pas toujours tendres envers les amoureux, et gare à qui voudrait nager à contre-courant.
Sidi Alamine Ag Doho dépeint de manière saisissante une société de l’apparat dont il dévoile les contradictions de son écriture intimiste.

L’auteur : Sidi Alamine Ag Doho est directeur de l’école de Tarkint, au nord de Gao. Au début des années 1990, il est opérateur de saisie à La Sahélienne. Il profite de ce court répit dans sa vie mouvementée pour écrire le récit de ses années d’errance, paru en 2010 dans La dune verte sous le titre « Touareg. 1973-1997 : vingt-cinq ans d’errance et de déchirement ».

Parution : Octobre 2011
Ouvrage coédité avec l’Harmattan

Dans la presse : retrouvez les articles parus sur ce titre

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne
- Sur le site de l’Harmattan (version papier ou numérique)

Du même auteur :
- Touareg 1973-1997 : vingt-cinq ans d’errance et de déchirement, La Sahélienne, Coll. La dune verte, 2010

Les commentaires sont fermés.