Pouvoir, ressources et développement dans le delta central du Niger, de Boubacar Ba

Quatrième de couverture : Le delta central du Niger, encore appelé Macina, se distingue par ses immenses potentialités, son cheptel inquantifiable, sa réticence à l’école des Blancs, et surtout par ses stratifications sociales, immuables depuis l’Empire théocratique peul.
À l’indépendance du Mali, les gestionnaires des terres et des pâturages ont été marginalisés dans la gestion des ressources pastorales. Pour certains observateurs, « ce coup de force » de la nouvelle administration constitue le point de départ d’un désordre qui persiste. Le pays n’est-il pas qualifié de « poudrière », tant les désaccords sont nombreux et récurrents ? Dans le delta, une des premières contraintes ressenties par les intervenants extérieurs est la « culture du conflit ».
Au travers du regard informé d’un opérateur en développement, c’est une sociologie du delta qui se dessine, riche de pistes de réflexion et de schémas pour l’action, particulièrement utiles en ces temps où l’impasse du développement en Afrique commande d’inventer des stratégies et des concepts innovants.

L’auteur : Boubacar Ba est né en 1963 à Korientzé, dans le delta central du Niger. Il est diplômé de l’École nationale d’administration du Mali, option sciences juridiques. Après avoir créé et piloté pendant plus de dix ans l’O.N.G. Éveil à Sévaré, il s’est établi à Bamako où il travaille comme expert en résolution de conflits au sein d’un projet des Nations-Unies.

Parution : 2010
Ouvrage coédité avec l’Harmattan

Acheter le livre :
- Dans tous les points de vente des éditions La Sahélienne
- Sur le site de l’Harmattan (version papier ou numérique)

Les commentaires sont fermés.